法语辅导热招
您的位置:外语教育网 > 法语 > 法语学习 > 法语听说 > 正文

温总理在巴黎理工大学演讲

2006-06-27 11:18   我要纠错 | 打印 | 收藏 | | |

Discours prononcé par le Premier Ministre Wen Jiabao à l'Ecole Polytechnique

Le 6 décembre 2005, le Premier Ministre Wen Jiabao, en visite officielle en France, a prononcé à l'Ecole Polytechnique un discours intitulé « Construisons ensemble un monde harmonieux dans le respect de la diversité des civilisations ». Voici le texte intégral :

CONSTRUISONS ENSEMBLE UN MONDE HARMONIEUX DANS LE RESPECT DE LA DIVERSITE DES CIVILISATIONS

−−− Discours de M. Wen Jiabao,
  Premier Ministre du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine, à l'Ecole Polytechnique
  (Paris, 6 décembre 2005)

Monsieur le Ministre de l'Education nationale,
  Monsieur le Directeur général, Chers Professeurs et Elèves,

L'Ecole Polytechnique est un motif de fierté pour la France. Réservoir d'intellectuels brillants et de savants d'élite, berceau de grands talents comme Henri Becquerel, Urbain Le Verrier et Maurice Allais, elle a contribué au progrès de la civilisation française et même aux civilisations du monde tout entier. Je me félicite vivement de l'invitation qui m'a été faite de donner une conférence dans ce prestigieux établissement.

Mes propos s'articulent autour du thème « Construisons ensemble un monde harmonieux dans le respect de la diversité des civilisations ».

Tout au long de l'histoire de la société humaine, nos ancêtres, courageux, ingénieux et laborieux, ont créé des civilisations aussi riches que splendides. Au fil du temps, certaines d'entre elles sont devenues des faits du passé, d'autres se sont renouvelées sans cesse et perpétuées jusqu'aujourd'hui. D'autres encore se sont intégrées, engendrant de nouvelles civilisations. A présent, les civilisations humaines sont en profonde mutation. Les progrès technico-scientifiques ainsi que les échanges économiques et culturels rapprochent les différentes civilisations. Sur les Champs-Elysées à Paris, comme sur l'avenue Chang'an à Beijing, se côtoient des gens aux costumes, aux couleurs et aux accents différents. En Orient comme en Occident, les échanges humains n'ont jamais été si intenses. Aucune culture ne peut plus avoir le monopole dans notre vie quotidienne. La culture constitue l'âme de chaque nation, en même temps que le socle qui lui permet d'exister et de durer. Pour la Chine comme pour la France, la culture qu'elle hérite et développe représente la racine de sa nation et l'âme de son Etat. La diversité culturelle est une caractéristique majeure des civilisations humaines. Elle est essentielle à la société humaine, tout comme la diversité biologique l'est à la nature. C'est là une réalité objective. Les civilisations humaines ne peuvent donc progresser que dans le respect de la diversité des cultures.

La clé de la coexistence et de l'évolution durables des différentes civilisations réside au fond dans la « concorde », à savoir : la paix entre les Etats, l'entente homme-homme et l'harmonie homme-nature.

Du point de vue du développement des civilisations humaines, la paix doit être la première priorité. La coexistence pacifique est-elle possible entre les pays de différentes civilisations ? Bien sûr que oui. La planète où nous vivons compte plus de 6 milliards d'habitants, plus de 200 Etats, quelque 2 500 ethnies, environ 6 000 langues et de nombreuses religions telles que le christianisme, le catholicisme, l'islam, le bouddhisme et le taoïsme. Ce sont justement l'interdépendance, la communication, l'inspiration mutuelle et l'interaction aux reflets réciproques entre les différentes civilisations qui entretiennent la vie de ce monde à mille facettes. Depuis l'antiquité, les Chinois sont animés d'une philosophie fondée sur la primauté de la paix, l'entente respectueuse de la diversité et l'équilibre actif des différences. La « primauté de la paix » signifie que la solidarité, l'entraide, l'entente et l'amitié doivent prévaloir comme principes suprêmes dans les rapports entre Etats, nations et peuples. L'« harmonie respectueuse de la diversité » veut dire que chaque Etat ou nation doit se montrer tolérant et accueillant vis-à-vis des autres civilisations tout en conservant les éléments précieux de ses propres traditions culturelles. L'« équilibre actif des différences » fait penser que seules l'assimilation et l'inspiration mutuelles entre les différentes civilisations favorisent la genèse et le renouvellement, et concourent au progrès des civilisations. L'harmonie représente une valeur fondamentale du patrimoine culturel de la Chine, un idéal pour lequel la nation chinoise n'a jamais cessé d'œuvrer. Dès la dynastie des Tang, soit il y a plus de mille ans, la Chine procédait à des échanges très intenses avec le monde extérieur, nouant des relations avec plus de 70 pays. On assistait à des va-et-vient pacifiques et incessants des missions diplomatiques et des caravanes commerciales sur la Route de la Soie. La culture chinoise se répandait ainsi jusqu'à l'Empire romain d'Orient et dans les pays arabes. Dans le même temps, la danse, la musique, la peinture, l'art culinaire, le style vestimentaire et les religions des Chinois à l'époque des Tang recevaient un apport bénéfique des cultures étrangères, ce qui a permis à la civilisation chinoise d'atteindre un nouvel apogée.

L'entente homme-homme est un signe important de toute société civilisée, de même que la base de la stabilité de chaque Etat. Mencius, grand sage de la Chine antique, disait : « La chance accordée par le Ciel ne vaut pas les avantages du terrain, et les avantages du terrain ne valent pas l'entente des hommes ». Selon ce précepte, les hommes sont capables de vaincre toute difficulté, pourvu qu'ils vivent en bons termes. Or, la réalisation d'une vraie entente homme-homme exige le développement des forces productives, l'élimination de la pauvreté, l'éradication du retard et la garantie d'une vie aisée pour la population. Elle impose le règne de la justice et de l'équité, l'égalité de tous les citoyens devant la loi ainsi que le respect et la protection des droits de la personne humaine. Enfin, elle suppose l'union, la tolérance, le respect, la bienveillance, le partenariat et le bon voisinage entre les gens issus d'ethnies différentes et ayant des convictions diverses.

L'harmonie homme-nature est un préalable au développement des civilisations humaines. La culture chinoise préconise l'« unité entre le ciel et l'homme », ce qui englobe l'idée d'harmonie homme-nature. Les ressources et l'environnement constituent les conditions essentielles à l'existence des êtres humains. Le développement des civilisations humaines a toujours été conditionné par la nature. L'homme peut chercher à comprendre la nature, à coexister et à se développer avec celle-ci dans l'harmonie. Néanmoins, il lui est interdit de la détruire. Le déclin tragique de certaines civilisations anciennes qui avaient prospéré pendant un temps s'explique notamment par une exploitation insensée et une spoliation sauvage de la nature, qui a fini par se retourner contre les hommes et leurs civilisations. Il est donc dans l'intérêt général de l'humanité tout entière de ménager et de soigner la nature. Une planète déséquilibrée ne saurait soutenir le majestueux édifice d'une civilisation moderne.

Le 20e siècle, qui vient de s'écouler, a été témoin d'un essor prodigieux des civilisations humaines. Les avancées technico-scientifiques, l'expansion économique, l'affranchissement des esprits et les créations artistiques qui ont jalonné cette période dépassent ceux des milliers d'années précédentes et témoignent d'un épanouissement extraordinaire du génie de l'humanité. Cependant, la médaille a son revers : Le 20e siècle a également été marqué par des guerres fratricides, des destructions massives de l'écosystème et de nombreux fléaux comme la pauvreté, la famine et la maladie. Le 21e siècle procure aux civilisations humaines des opportunités de développement sans précédent, mais aussi les met devant des défis jamais vus. L'humanité ne peut développer durablement ses civilisations que dans la paix entre les Etats, dans l'entente entre les hommes et dans l'harmonie homme-nature.

Toute civilisation dans le monde grandit et progresse à travers les mutations. Dans le « Yijing », ouvrage philosophique classique datant de l'époque des Zhou (VIe siècle av. J.-C.), on lit ceci : « Le néant amène le changement ; le changement conduit à la solution ; et la solution génère la stabilité ». La civilisation chinoise, qui plonge ses racines dans la profondeur des âges, n'est pas immuable. Depuis des milliers d'années, elle se développe sans arrêt. Quoiqu'à des moments d'une époque peu lointaine, elle ait pris du retard, elle a toujours su se redresser vigoureusement et avancer de nouveau à grands pas. Cette progression ininterrompue n'est pas le fait d'un hasard. Le fondement et le moteur intrinsèque de l'épanouissement de la civilisation chinoise résident dans sa vigueur, sa fermeté, son indépendance, son ouverture, sa tolérance ainsi que son sens de réforme et d'innovation. C'est grâce à des efforts persévérants de renouvellement et de changement que la civilisation chinoise s'est transmise de génération en génération, en gagnant continuellement en splendeur.

Avec la naissance de la Chine nouvelle au milieu du siècle dernier, « le peuple chinois s'est mis debout ». Voilà un jalon important dans la longue histoire de la civilisation chinoise. La société socialiste chinoise est une société en mutation, une société ouverte, une société en constante évolution et perpétuel perfectionnement. Elle sera marquée, durant son processus de modernisation, par la réforme et l'ouverture. A la fin des années 1970, la Chine a lancé une politique de réforme et d'ouverture dans le cadre de son régime socialiste. Il s'agit là d'une réforme qui se veut globale. En effet, tout en poursuivant la réforme du système économique, la Chine œuvre énergiquement à la réforme des systèmes politique, culturel, de la gestion des affaires sociales... Appliquer la réforme et l'ouverture, c'est mobiliser pleinement l'ardeur et la créativité des centaines de millions de Chinois pour libérer et développer davantage les forces productives et répondre aux besoins matériels et culturels croissants de la population ; c'est s'inspirer, amplement et dans un esprit d'assimilation judicieuse, des acquis de toutes les autres brillantes civilisations du monde pour pérenniser le dynamisme et la vitalité du socialisme ; c'est matérialiser le concept scientifique de développement pour assurer par l'édification d'une société harmonieuse le plein épanouissement de l'homme ; c'est perfectionner le système démocratique, élargir la participation ordonnée des citoyens aux affaires politiques et mettre en œuvre la politique fondamentale de gouvernance par la loi pour réussir la construction d'un Etat de droit socialiste. Bref, la réforme rend notre société plus développée, plus libre, plus égale, plus respectueuse de l'ordre et de la légalité, de sorte que la civilisation chinoise rayonne d'un plus vif éclat.

Sortir de la pauvreté et réaliser le développement, c'est un idéal, un rêve caressé par le peuple chinois de génération en génération. Depuis toujours, notre nation, même dans les moments les plus difficiles, garde jalousement avec elle un flambeau qui lui éclaire le chemin du progrès et entretient l'espoir et le courage dans le cœur de chacun. Nous savons bien que la Chine, pays sous-développé et peuplé de 1,3 milliard d'habitants, fait face dans son développement à des problèmes d'une envergure et d'une complexité hors du commun, et qu'elle a encore un long chemin à parcourir pour éradiquer la pauvreté et rattraper le retard. Pourtant, nous sommes profondément persuadés que notre peuple, en se transmettant génération après génération ce flambeau d'espoir et de courage, en bravant les adversités et en luttant avec vaillance et persévérance dans l'unité, parviendra à faire de la Chine un pays socialiste moderne, prospère, démocratique et hautement civilisé.

La Chine poursuit, avec une détermination inébranlable, sa voie de développement pacifique et sa politique d'ouverture dans l'esprit des avantages réciproques et du gagnant-gagnant. Comme tous les hommes clairvoyants le constatent, le développement de la Chine, loin d'être une menace, est une opportunité pour le monde. Le développement de la Chine dans la stabilité constitue en soi une contribution à la paix et à la prospérité mondiales. A travers sa longue histoire ainsi que les pires souffrances qu'elle a endurées, la nation chinoise s'est dotée d'un esprit de persévérance sans faille et de tolérance à toute épreuve. Bien que victime des innombrables drames des siècles écoulés, la Chine, membre de la communauté internationale, a apporté, par son labeur et sa sagesse, sa part de contribution à l'évolution et au développement des civilisations du monde. De tous temps, la nation chinoise a été fidèle à son engagement, attachée à l'amitié et éprise de paix. Ayant souffert énormément des invasions perpétrées par des puissances étrangères dans son passé récent, elle connaît à fond le prix de la paix. Suivre la voie d'un développement pacifique, c'est pour la Chine un choix logique, dicté par son histoire, ses traditions culturelles, ses intérêts et ses besoins réels, un choix ferme fait pour une longue période.

Mesdames et Messieurs,

Les échanges culturels sino-français ont inscrit un brillant chapitre dans les annales du développement des civilisations orientales et occidentales. Les Chinois éprouvent depuis longtemps un vif intérêt pour la culture française. Les ouvrages de Jean-Jacques Rousseau, de Montesquieu et d'autres penseurs français, très tôt traduits en chinois, se sont largement répandus parmi les intellectuels chinois progressistes. L'esprit de la Révolution française « liberté • égalité • fraternité », introduit en Chine dans les temps modernes, a servi d'arme spirituelle au mouvement de la lutte engagée par notre peuple contre le féodalisme et le colonialisme. Ainsi, le penseur chinois Yan Fu a avancé à cette époque l'idée selon laquelle « la liberté est ce qu'il y a de plus précieux pour un homme, tout comme l'indépendance l'est pour un Etat ». Dans l'histoire contemporaine, bon nombre de révolutionnaires, moralistes, écrivains et artistes chinois ont fait leurs études en France et se sont imprégnés de la culture française. Les dirigeants chinois de la vieille génération Zhou Enlai et Deng Xiaoping ont aussi étudié et travaillé en France, à la recherche d'un horizon nouveau. Ba Jin, un illustre écrivain chinois contemporain, a dit : « Je suis reconnaissant à mes professeurs français, parce qu'ils m'ont appris à aimer la vérité, la justice, la patrie, le peuple, la vie et tout ce qui est beau en ce monde ».

Dès le 17e siècle, « Les Entretiens de Confucius », « La Grande Etude » et d'autres classiques du confucianisme ont été introduits en Europe par la France, dont la capitale Paris est devenue le centre européen de « la culture chinoise en vogue ». Bien des éminents penseurs français, comme Descartes, Voltaire, Quinet et Montesquieu, ont fait des recherches approfondies sur la culture chinoise. Dans son fameux « Essai sur les mœurs et l'esprit des nations », Voltaire indiquait : Seuls de tous les peuples, les Chinois ont constamment marqué leurs époques par des découvertes historiques et créé une magnifique culture pleine de bons sens. Les autres nations inventèrent des fables allégoriques, et les Chinois écrivirent leur histoire d'une manière incomparable, la plume et l'astrolabe à la main. A l'époque contemporaine, beaucoup d'hommes politiques et de lettres français ont témoigné un profond attachement à la culture chinoise. Le poète français Saint-John Perse, lauréat du prix Nobel de littérature en 1960, a accompli son chef-d'œuvre « Anabase » dans un temple taoïste de la banlieue ouest de Beijing.

Aujourd'hui, les relations entre la Chine et la France se trouvent à un niveau de qualité jamais atteint. En effet, la confiance stratégique mutuelle s'accroît sans cesse, les liens économiques et commerciaux se resserrent de plus en plus, et les échanges culturels s'intensifient avec un dynamisme extraordinaire. Le gouvernement chinois accorde une haute importance à la coopération amicale entre les deux pays, et le peuple chinois attache un grand prix à son amitié avec le peuple français. A nos yeux, la France est un ami sûr, un partenaire fiable. Nous sommes donc pleinement confiants dans l'avenir des relations sino-françaises.

Mesdames et Messieurs,

La culture est le meilleur trait d'union entre les esprits. La civilisation française et la civilisation chinoise, deux fleurs flamboyantes dans le merveilleux jardin des civilisations du monde, proviennent l'une comme l'autre d'une histoire très ancienne et infiniment riche, en même temps qu'elles montrent chacune une vitalité sans borne dans la création. J'espère que les Années croisées Chine-France, qui viennent de se terminer, constituent un nouveau point de départ, très significatif, des échanges et de la coopération cultuels entre les deux pays. « Pour la patrie, les sciences et la gloire », cette devise de l'Ecole Polytechnique représente l'aspiration et le rêve de la jeunesse française. La jeunesse est l'espoir de la nation, l'avenir du monde. J'appelle de tous mes vœux que les peuples chinois et français, notamment les jeunes des deux pays, travaillent la main dans la main à renforcer leurs échanges et à approfondir leur connaissance mutuelle, pour assurer le rayonnement de leurs cultures mutuellement enrichissantes et construire ensemble un monde nouveau, où règnent la paix, l'entente et l'harmonie.

中文原文

尊重不同文明,共建和谐世界
  ——温家宝总理在法国巴黎综合理工大学的演讲
  (二00五年十二月六日,巴黎)
  尊敬的教育部长先生,尊敬的校长先生,同学们,老师们:
  法国巴黎综合理工大学是法兰西的骄傲。这里聚集了才华横溢的知识精英,培养出许多像贝克莱尔、勒威耶、阿莱这样的杰出人才,为法兰西乃至世界文明的进步做出了贡献。应邀来这所知名学府演讲,我感到很高兴。
  我演讲的题目是:尊重不同文明,共建和谐世界。
  在人类社会的历史长河中,我们勇敢、智慧和勤劳的祖先创造了丰富多彩的文明。随着时间的推移,这些文明有的成为了历史,有的生生不息地一直延续下来,有的相互交融产生了新的文明。今天,人类文明正在发生深刻的变革。科技进步和经济文化交往缩短了各种文明之间的距离。无论在巴黎的香榭丽舍大街还是在北京的长安街,都可以看到不同服装、不同肤色、不同母语的人们接踵而行。无论在东方还是西方,人们的交往从来没有像今天这样密切,影响人们日常生活的因素已不再局限于某一种文化。文化是一个民族的灵魂,是她赖以生存和延续的基础。无论对中华民族还是对法兰西民族来说,我们各自继承和发扬的文化都是民族之根、国家之魂。文化多样性是人类文明的重要特征。文化多样性之于人类社会,就如同生物多样性之于自然界一样,是一种客观现实。只有尊重文化的多样性,才能使人类文明得以发展。
  如何才能使不同文明共存和发展,归根到底在于“和”。这就是国与国之间的和平,人与人之间的和睦,人与自然之间的和谐。
  站在人类文明发展的高度上,我们应该把和平放在第一位。不同文明的国家之间有没有可能和平相处?答案是肯定的。我们生活的这个星球上,有60多亿人口,200多个国家,2500多个民族,6000多种语言,有基督教、天主教、伊斯兰教、佛教和道教等多种宗教。正是这些不同文明的相互依存、相互交流、相互借鉴、相映生辉,才构成今天这个丰富多彩的世界。中国自古就有以和为贵、和而不同、和实生物的思想。“以和为贵”就是说国家之间、民族之间、人与人之间要以团结互助、友好相处为最高境界;“和而不同”就是说一个国家、一个民族既能容纳不同的文明存在,又能保留自己的优秀文明传统;“和实生物”就是说只有不同文明之间相互吸收借鉴,才能文物化新,推进文明的进步。“和”是中国文化传统的基本精神,也是中华民族不懈追求的理想境界。早在一千多年前,中国的唐代对外交流就非常活跃。世界上与唐朝交往的国家有七十多个。丝绸之路上和平的使团、商队络绎不绝。中国文化那时就传播到了东罗马帝国、阿拉伯国家,同时唐代的舞蹈、音乐、绘画、食品、服装、宗教也吸纳了外来文化的精华,将中华文明推向一个新的高峰。
  人与人之间的和睦相处是社会文明的重要标志,也是国家稳定的基础。中国古代著名思想家孟子说过:“天时不如地利,地利不如人和。”就是说只要人们和睦相处,就什么困难都能克服。要真正实现人与人之间的和睦,就需要发展社会生产力,消除贫穷与落后,使人们过上富裕的生活;就需要实现社会的公平与正义,坚持法律面前人人平等,尊重和保障人权;就需要提倡不同民族、不同信仰的人们相互包容、相互尊重、与人为善、以邻为伴。
  人与自然的和谐相处是人类文明发展的前提。中国文化提倡“天人合一”的思想。所谓天人合一,包含着人与自然界相统一的意思。资源与环境是人类生存的基本条件,人类文明的发展从来就是依附于自然的。人可以认识自然,在与自然的和谐相处中谋生存、求发展,而不能破坏自然。有的古文明由兴盛走向衰败的一个重要原因就是对自然界肆意开发和掠夺,最终导致自然对人类的惩罚,酿成了文明的悲剧。因此,关爱自然,善待自然,是全人类的共同利益。一个失衡的地球是支撑不起现代文明大厦的。
  刚刚过去的20世纪是人类文明大发展的时期。在这100年中,科技上的进步、经济上的发展、思想上的解放和艺术上的创新,都是人类智慧空前的展现,是以往几千年都难以做到的。然而,事情还有另外一面,20世纪同样见证了人类之间的相互残杀,对自然的大规模破坏和大量的贫困、饥荒、疾病。21世纪人类文明正面临前所未有的发展机遇,也面临空前的挑战。只有实现了国与国之间的和平,人与人之间的和睦,人与自然之间的和谐,人类文明才能持续发展。
  世界上任何一种文明都是在变革中发展进步的。中国古代的哲学经典《周易》提出“穷则变,变则通,通则久”的思想。中华文明源远流长,却不是一成不变的。几千年来,中华文明延续发展,虽然在近代曾经一度落后,但又能奋起图强,大步前进,这不是偶然的。中华文明发展的基础和内在动力,在于它的刚健自强,在于它的独立意志,在于它的开放包容,在于它的维新变革。中华文明正是通过不断变革而传承下来并发扬光大的。
  上个世纪中叶,新中国的成立,标志着“中国人从此站立起来了”。这是中华文明漫长历史中的一个重要里程碑。中国的社会主义社会是一个变革的社会,是一个开放的社会,是一个不断发展和完善的社会。改革开放将贯穿中国社会主义现代化建设的全过程。上世纪70年代末以来,中国在社会主义制度的基础上实行了改革开放的政策。中国的改革是全面的改革,我们在推进经济体制改革的同时,积极推进政治体制、文化体制和社会管理体制等方面的改革。实行改革开放,就是要充分激发亿万人民群众的积极性和创造性,进一步解放和发展生产力,不断满足人们日益增长的物质文化需要;就是要充分吸收和借鉴世界一切优秀文明成果,使社会主义永葆生机与活力;就是要贯彻科学发展观,构建和谐社会,实现人的全面发展;就是要健全民主制度,扩大公民有序的政治参与,贯彻依法治国的基本方略,建设社会主义法治国家。总之,我们通过改革将使社会更加发达、更加自由、更加平等,也更有秩序、更有法制,使中华文明更加灿烂辉煌。
  摆脱贫困、谋求发展,是一代又一代中国人的追求和梦想。多少年来,我们的民族,即使在最艰难的时刻,心中总有着一盏明灯,它照亮我们的前程,使每个中国人燃起希望和勇气的火焰。我们深知,中国是一个拥有13亿人口的不发达国家,在发展中所遇到的问题,无论就其规模还是复杂性而言,都是举世罕见的,彻底摆脱贫困和落后还有很长的路要走。但我们坚信,一代又一代中国人传承着希望和勇气的灯火,不畏艰辛、百折不挠、团结奋斗,一定能够把中国建设成富强、民主、文明的社会主义现代化国家。
  中国坚定不移地走和平发展道路,实行互利共赢的开放政策。全世界有识之士都看到,中国的发展对世界是机遇,而不是威胁。中国的稳定和发展本身就是对世界和平与繁荣的贡献。中华民族的悠久历史和深重灾难,培养了她自强不息、厚德载物的民族精神。中国作为世界大家庭中的一员,千百年来虽饱经忧患,但以自己的勤劳和智慧推动着世界文明的进步与发展。中华民族历来是一个讲信修睦、崇尚和平的民族。近代以来,中华民族曾经饱受列强入侵的苦难,深知和平的可贵。中国走和平发展道路是基于中国历史文化传统和现实利益需要的必然选择,是长期的、坚定不移的。
  女士们,先生们:
  中法之间的文化交流是东西方文明发展史上的佳话。中国人很早就对法国文化产生了浓厚兴趣。卢梭、孟德斯鸠等思想家的书籍很早就翻译成中文,在中国进步知识分子中广为流传。法国大革命“自由、平等、博爱”的理念传到了中国,为中国近代反对封建主义和殖民主义运动提供了精神武器。那时,中国的思想家严复就提出了“身贵自由、国贵自主”的观点。中国现代的许多革命家、思想家、文学家和艺术家都曾求学法国,受过法国文化的熏陶。中国老一辈领导人周恩来、邓小平曾在法国勤工俭学、追求新知。
  从17世纪开始,中国的《论语》、《大学》等儒家经典,就通过法国传入欧洲。巴黎曾成为欧洲“中国文化热”的中心。法国的一批杰出的思想家,如笛卡尔、伏尔泰、魁奈、孟德斯鸠,都对中国文化有很深的研究。伏尔泰在其名著《风俗论》中写道:“中国拥有世界上任何其他国家无法相匹的悠久历史,而且形成了光辉的理性主义文化。当世界上其他民族尚处在神话传说的时代,中国人已经在编撰自己的历史了。”许多法国现代的政治家和文学家对中国文化都有很深的感情。1960年诺贝尔文学奖得主、法国诗人圣-琼·佩斯的长篇杰作《远征》就是他在北京西郊的一座道观中完成的。
  当前,中法关系正处在历史上最好的时期。战略互信不断增强,经贸关系日益密切,文化交流空前活跃。中国政府珍视同法国的友好合作关系,中国人民珍惜同法国人民的友好情谊。我们把法国看作是值得信赖的朋友和伙伴。我们对中法关系的前景充满信心。
  女士们,先生们:
  文化是沟通人们心灵最好的桥梁。法兰西文明和中华文明,都是世界文明百花园的奇葩,都有着厚重的历史积淀,都在创新中迸发着无穷的活力。我希望,刚刚结束的中法文化年能够成为中法文化交流与合作的历史新起点。“为了祖国、科学与荣誉”是贵校的校训,也代表了法国青年的理想与追求。青年是国家的希望,是世界的未来。我热切期待着:中法两国人民特别是两国青年携起手来,加强交流,增进了解,使中法文明交相辉映,共同构建和平、和睦、和谐的新世界!

  上一篇:  法语口语:打电话

  下一篇:  法语口语:发表意见

相关资讯:
网站导航:
 四六级 指南 动态 经验 试题 资料  托福 指南 动态 经验 留学 备考
 雅思 指南 动态 机经 经验 辅导  公共英语 指南 动态 备考 试题 辅导
 日语 就业 辅导 留学 考试 报考  法语 资料 文化 考试 留学 辅导
 韩语 入门 口语 阅读 留学 文化  西语 辅导 资料 考试 留学 风采
法语零起点
200元/门
精讲法语知识,提升综合能力
课时数:20课时
实用法语
100元/门
讲解会话词汇,打通听说障碍
课时数:5课时

外语教育网(www.for68.com)是北京东大正保科技有限公司(CDEL)旗下一家大型外语远程教育网站,正保科技成立于2005年7月,是国内超大型外语远程教育基地,上榜“北京优质教育资源榜”--“百万读者推崇的网络教育机构”。


公司凭借雄厚的师资力量、先进的网络视频多媒体课件技术、严谨细致的教学作风、灵活多样的教学方式,为学员提供完整、优化的外语课程,既打破了传统面授的诸多限制,发挥了网络教育的优势,也兼顾面授的答疑与互动特点,为我国培养了大量优秀的外语人才。


为了满足学员学习不同语种、不同阶段的学习需求,网站开设了包括考试英语、行业英语、实用口语以及小语种在内的百余门语言学习课程,涵盖英语、日语、韩语、俄语、德语、法语、西班牙语、意大利语、阿拉伯语等主要语种,供学员自由选择。此外,网站还拥有各类外语专业信息和考试信息20余万条,是广大学员了解外语类考试最新政策、动态及参加各语种培训的优质网站。


北京东大正保科技有限公司成立于2000年,是一家具备网络教育资质、经教育部批准开展远程教育的专业公司,为北京市高新技术企业、中国十大教育集团、联合国教科文组织技术与职业教育培训在中国的唯一试点项目。


公司下属13家行业远程教育网站,业务涵盖了会计、法律、医学、建设、自考、成考、考研、中小学、外语、信息技术、汉语言教学等诸多领域,拥有办公面积8000多平米,员工近千人,公司年招生规模达270万人。由于正保远程教育(China Distance Education Holdings Ltd., CDEL)在中国互联网远程教育行业内的绝对优势和强大影响力,正保教育模式一直被广大投资人所追捧。2008年7月30日,公司在美国纽约证券交易所正式挂牌上市(股票交易代码:DL),是2008年唯一一家在美国纽交所上市的专业从事互联网远程教育的中国企业。


版权声明
   1、凡本网注明 “来源:外语教育网”的所有作品,版权均属外语教育网所有,未经本网授权不得转载、链接、转贴或以其他方式使用;已经本网授权的,应在授权范围内使用,且必须注明“来源:外语教育网”。违反上述声明者,本网将追究其法律责任。
  2、本网部分资料为网上搜集转载,均尽力标明作者和出处。对于本网刊载作品涉及版权等问题的,请作者与本网站联系,本网站核实确认后会尽快予以处理。
  本网转载之作品,并不意味着认同该作品的观点或真实性。如其他媒体、网站或个人转载使用,请与著作权人联系,并自负法律责任。
  3、本网站欢迎积极投稿
  4、联系方式:
编辑信箱:for68@chinaacc.com
电话:010-82319999-2371